Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Sénégal se positionne comme le second exportateur de pastèques vers l’Espagne
pastèques
Ph : DR

Le Sénégal se positionne comme le second exportateur de pastèques vers l’Espagne

L’Espagne continue d’importer massivement des pastèques, une opportunité pour les exportateurs sénégalais.

L’Espagne a importé une impressionnante quantité de pastèques au cours de la campagne 2022/2023, soit un total de 120,55 millions de kilos. Sur ce marché la part sénégalaise ne cesse de croitre et offre de nombreuses opportunités aux exportateurs sénégalais. Cette augmentation remarquable de 344,2 % par rapport à dix campagnes précédentes, couvrant la période allant de 2013/2014 à aujourd’hui, a suscité l’attention des observateurs du marché des fruits. Hortoinfo s’est penché sur l’information.

Les pastèques étrangères ont été accueillies à bras ouverts par l’Espagne, qui a dépensé un montant total de 80,98 millions d’euros pour ce fruit très apprécié. Le prix moyen par kilo s’est établi à 0,67 euro, enregistrant une augmentation significative de 462,36 % par rapport à la campagne 2013/2014. Cette ruée vers les pastèques importées s’inscrit dans une tendance croissante, qui pourrait être influencée par des facteurs économiques et environnementaux.

Parmi les pastèques importées par l’Espagne lors de la dernière campagne, le Maroc a dominé en tant que principal fournisseur, représentant une part substantielle de 65,34 %, soit un volume de 78,76 millions de kilos. La valeur de ces importations s’élève à 52,48 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,67 euro par kilo. Le Maroc s’impose ainsi comme le champion de l’approvisionnement en pastèques pour l’Espagne.

16,04 % du total importé au cours de la campagne 2022/2023

Le Sénégal a gracieusement occupé la deuxième place parmi les fournisseurs de pastèques pour l’Espagne, ayant livré 19,34 millions de kilos, soit 16,04 % du total importé au cours de la campagne 2022/2023. La valeur de ces importations s’est élevée à 10,85 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,56 euro par kilo. Notre cher Sénégal continue de jouer un rôle significatif sur le marché espagnol des pastèques.

La Mauritanie s’est classée en troisième position, ayant fourni 12,63 millions de kilos de pastèques à l’Espagne au cours de la campagne, représentant 10,48 % du total importé. La valeur de ces importations s’est chiffrée à 10,9 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,86 euro par kilo. La Mauritanie, avec sa progression remarquable, s’impose comme un acteur clé dans l’approvisionnement en pastèques pour l’Espagne.

La France occupe fièrement la quatrième place en termes de ventes de pastèques à l’Espagne, avec un total de 2,85 millions de kilos vendus pour un montant de 1,95 million d’euros, à un prix moyen de 0,68 euro par kilo.

Le Brésil, quant à lui, se hisse en cinquième position, ayant fourni 1,94 million de kilos de pastèques à l’Espagne au cours de la campagne 2022/2023, pour une valeur de 1,71 million d’euros, avec un prix moyen de 0,88 euro par kilo.

Cette augmentation significative des importations de pastèques en Espagne démontre l’importance des partenariats commerciaux entre l’Espagne et les pays d’Afrique dans le secteur des fruits. La dynamique du marché continuera sans aucun doute à évoluer au fil du temps, sous l’influence de divers facteurs économiques et environnementaux. Le Maroc se maintient en tête comme le fournisseur phare de pastèques pour l’Espagne, suivi de près par le Sénégal et la Mauritanie, confirmant ainsi l’importance des liens économiques entre l’Espagne et l’Afrique dans le secteur des fruits. La progression remarquable de la Mauritanie sur la scène des pastèques est particulièrement digne de mention.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.