Accueil / Actu Entreprises / La SONACOS au bord du gouffre : L’appel à l’aide du Syndicat des Travailleurs

La SONACOS au bord du gouffre : L’appel à l’aide du Syndicat des Travailleurs

Une crise profonde à la SONACOS poussent les travailleurs à demander un soutien immédiat de l’État.

Le Syndicat national des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires du Sénégal tire la sonnette d’alarme pour la survie de la SONACOS, la principale usine de production d’huiles végétales du pays, située à Diourbel, qui se trouve actuellement « au bord du précipice ». Lors d’une conférence de presse tenue mardi, le secrétaire général de ce syndicat, Samuel Ndour, a plaidé pour des mesures urgentes.

Samuel Ndour a averti que sans une intervention immédiate des autorités gouvernementales visant à renforcer la capacité de production de la SONACOS, l’avenir de l’usine est sérieusement compromis. Selon le syndicaliste, la situation de la SONACOS est devenue plus que préoccupante. Il a souligné que pour la campagne 2022-2023, seulement 22 000 tonnes de graines d’arachide ont été collectées, sans aucune trituration, et que les usines sont à l’arrêt depuis des mois. De plus, les investissements prévus depuis plus d’un an se font toujours attendre, et les ventes d’huile raffinée sont en forte baisse précise un communiqué de l’APS.

Le Syndicat national des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires du Sénégal appelle le gouvernement à effectuer des investissements substantiels pour moderniser les équipements vieillissants de la SONACOS. Le secrétaire général insiste également sur la nécessité de fermer les frontières et les ports aux exportations de graines d’arachide, conformément aux dispositions du décret 2010-15 du 13 janvier 2010, afin de garantir un approvisionnement adéquat des usines sénégalaises en matières premières.

Il est à noter que la SONACOS est actuellement en négociations pour obtenir un prêt de 100 milliards de francs CFA de la part de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) en vue de rénover ses équipements et d’augmenter sa capacité de collecte de graines d’arachide. Selon l’ancien directeur général de la SONACOS, Modou Diagne Fada, cette rénovation des équipements constitue la première étape d’un vaste plan de redressement de l’entreprise.

Partager

Regardez aussi

mais

Augmentation importante des volumes de maïs sucré sénégalais

La saison du maïs sucré sénégalais est en plein essor chez Hermans Suikermais, avec une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.