Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Casamance : 840 tonnes d’engrais distribuées à des producteurs de maïs par le PNDAS
engrais senegal

Casamance : 840 tonnes d’engrais distribuées à des producteurs de maïs par le PNDAS

Le Programme national de développement des agropoles du Sénégal (PNDAS) a annoncé la distribution de 840 tonnes d’engrais aux producteurs de maïs de la Casamance, marquant le début de la campagne agricole 2024-2025. La cérémonie officielle s’est tenue dans le village de Firdawsi, département de Médina Yoro Foulah, dans la commune de Kéréwane.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de l’agropole sud, vise à soutenir les producteurs de maïs et à stimuler la production agricole régionale. Le PNDAS avait précédemment acquis 1340 tonnes d’engrais, dont 500 tonnes ont été distribuées lors de la campagne agricole de 2023.

La cérémonie de distribution a vu la participation des autorités administratives et locales de Médina Yoro Foulah, des représentants des collectivités territoriales, ainsi que des organisations de producteurs partenaires de la région de Kolda. Selon le PNDAS, Kolda a été choisie pour lancer cette campagne en raison de sa contribution significative à la culture du maïs, représentant 70% des 5000 hectares de semences certifiées de maïs visées cette année.

Le coordonnateur régional du projet agropole sud, Ousseynou Konaté, a précisé que les intrants agricoles fournis par le projet sont subventionnés à hauteur de 70% grâce à l’État et ses partenaires, notamment la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Islamique de Développement (BID). Chaque producteur recevra un package comprenant des sacs de NPK, d’urée, de semences et un litre de produit phytosanitaire. Le coût total de ce package est de 200 000 francs CFA, dont seuls 60 000 francs CFA seront à la charge du producteur.

En outre, pour résoudre le problème de stockage des récoltes, le PNDAS prévoit la construction d’un entrepôt de stockage d’une capacité de 1000 tonnes à Firdawsi. Cette infrastructure permettra aux producteurs de conserver leurs productions dans des conditions optimales.

El Hadj Mouhamed Diop, président des organisations de producteurs partenaires, a salué cet appui significatif et remercié l’État du Sénégal pour son soutien. Il a encouragé les producteurs à utiliser les engrais de manière efficace pour maximiser les rendements et améliorer la qualité des récoltes.

Le directeur régional du développement rural a également assuré la transparence du processus de distribution, garantissant que les intrants seront remis directement aux bénéficiaires. La sécurisation des semences certifiées de maïs est un enjeu crucial pour une agro-industrie performante et durable. À cet effet, le PNDAS, en collaboration avec l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA) et les services techniques, a mis en place un programme visant à emblaver 3125,5 hectares en maïs certifié durant cette campagne hivernale.

Ce programme de distribution s’étendra à 36 coopératives de producteurs de maïs dans les trois régions de la Casamance : Ziguinchor, Kolda et Sédhiou, consolidant ainsi les efforts pour un développement agricole harmonieux et soutenu dans le sud du Sénégal.

Partager

Regardez aussi

oignons

Louga : Les producteurs d’oignons demandent en urgence une régulation du marché

Les producteurs d’oignon de la région de Louga, au nord-ouest du Sénégal, appellent les pouvoirs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.