Accueil / Actualités / Actu internationales / Le 30 mai déclaré Journée Internationale de la Pomme de Terre par l’ONU
Pommes de terre - ph : Pixabay
Pommes de terre - ph : Pixabay

Le 30 mai déclaré Journée Internationale de la Pomme de Terre par l’ONU

Dans une démarche inédite, l’Organisation des Nations unies (ONU) a choisi de mettre en lumière la pomme de terre en proclamant le 30 mai comme la Journée Internationale de la Pomme de Terre. Cette initiative a été saluée par l’agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), qui voit dans cette journée une opportunité de sensibiliser le public à l’importance cruciale de ce tubercule dans la lutte contre la malnutrition.

La résolution adoptée par les Nations unies vise à célébrer la pomme de terre en tant que symbole de l’agriculture mondiale, du développement économique, de la sécurité alimentaire et de la nutrition. La FAO souligne que cette décision fait écho à une précédente déclaration de 2008, lors de laquelle l’ONU avait déclaré l’année internationale de la pomme de terre.

La proposition de faire du 30 mai la Journée Internationale de la Pomme de Terre a été portée par le Pérou, qui a présenté sa demande à l’Assemblée générale des Nations unies en se basant sur une résolution de la Conférence de la FAO du 7 juillet 2023.

Victor Garcia Toma, représentant permanent du Pérou devant l’Assemblée générale des Nations unies, souligne que cette journée annuelle ne se limite pas à la lutte contre la famine. Elle a pour objectif d’encourager le développement agricole, la sécurité alimentaire, la conservation de la biodiversité et les fonctions des écosystèmes.

Le Pérou, en tant que berceau de plusieurs milliers de variétés de pommes de terre et abritant le Centre International de la Pomme de Terre (CIP), se positionne comme un défenseur naturel de cette célébration.

L’importance de la pomme de terre dans l’amélioration des moyens de subsistance dans les zones rurales, où les ressources naturelles sont limitées, a été soulignée par la FAO. Ce tubercule, originaire de la région des Andes sud-américaines, a joué un rôle crucial depuis son arrivée en Europe au XVIe siècle et sa propagation à travers le monde.

Lire aussi : L’horticulture sénégalaise atteint 435 000 Tonnes lors de la Campagne 2022-2023

La FAO met en avant un aspect souvent négligé : la culture de la pomme de terre est respectueuse du climat, produisant des niveaux d’émissions de gaz à effet de serre inférieurs à d’autres cultures. Toutefois, malgré ses nombreux avantages, la production de pommes de terre est confrontée à des menaces et des défis tels que les ravageurs, les maladies bactériennes, le mildiou et le doryphore de la pomme de terre. La FAO s’engage à aider ses membres à construire des chaînes de valeur résilientes et adaptées au contexte pour la pomme de terre.

La Journée Internationale de la Pomme de Terre devient ainsi un moment clé pour reconnaître et célébrer le rôle vital de ce tubercule dans la promotion d’une agriculture durable, la sécurité alimentaire mondiale et la lutte contre la malnutrition.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.