Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / A Podor les producteurs d’oignons commencent à récolter
photo : DR

A Podor les producteurs d’oignons commencent à récolter

Les producteurs d’oignon dans le département de Podor, situé dans le nord du Sénégal, ont récemment commencé timidement les récoltes dans plusieurs périmètres irrigués villageois (PIV).

C’est du moins ce qu’a révélé Moussa Wade, directeur adjoint de la Délégation de la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta (SAED) de Podor, lors d’une interview avec l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) jeudi.

Selon M. Wade, la récolte a démarré de manière timide dans certains PIV pour la campagne de production de saison sèche froide. Il a particulièrement mentionné la situation dans les PIV de Ngallenka, s’étendant de Pendao à Ngendar, à Thillé Boubacar dans la commune de Ndiayène-Pendao, de Ngallenka-Amont de Fanaye, Dimat, Thiangaye dans la commune de Fanaye, ainsi que de Guédé Village et Guédé Chantier, entre autres.

Les chiffres indiquent que jusqu’à présent, 3300 hectares ont été cultivés, mais M. Wade estime que ce nombre pourrait atteindre jusqu’à quatre mille hectares d’ici la fin de la campagne. Les rendements projetés oscillent entre 20 et 25 tonnes à l’hectare, selon les premières estimations.

Les résultats des récoltes de la campagne maraîchère de la « saison sèche froide » commencent à se manifester, notamment sur l’un des plus grands marchés hebdomadaires du département, à Thillé Boubacar. Là, un sac de 40 kilogrammes d’oignons se négocie à 15 000 FCFA ce jeudi.

Des commerçants en provenance de Dakar font déjà le déplacement vers les PIV pour acheter l’oignon directement au champ. Ils obtiennent ensuite des « lettres de voiture » d’un agent mandaté par le centre de groupage de Boubé, considéré comme le plus important dans la zone de production de Podor.

Cependant, malgré le démarrage des récoltes, la réunion traditionnelle où les acteurs de la filière oignon fixent le prix du kilogramme n’a pas encore eu lieu. De même, le ministère du Commerce n’a pas encore émis l’arrêté déterminant la « période de gel d’importation de l’oignon » pour faciliter la vente de la production locale.

La situation reste donc en attente de ces décisions cruciales qui auront un impact direct sur les producteurs et les acteurs de la filière oignon à Podor.

Partager

Regardez aussi

Gel des importations d’oignons au Sénégal

Une mesure cruciale pour soutenir la production locale. Dans une annonce majeure, l’Agence de régulation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.