Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Oignons : 2 400 Tonnes arrivent à Dakar dans un effort de stabilisation des prix
photo : DR

Oignons : 2 400 Tonnes arrivent à Dakar dans un effort de stabilisation des prix

Mesures d’Urgence : Le Maroc en soutient au Sénégal, avec l’arrivée de 2 400 Tonnes d’oignons pour contrer la flambée des prix.

L’Agence de Régulation des Marchés (ARM) au Sénégal a annoncé que 2 400 tonnes d’oignons sont arrivées à Dakar au cours de ce week-end, dans le cadre d’une série de mesures prises par le Ministère du Commerce pour contrer la hausse des prix de ce produit alimentaire sur le territoire national.

Durant le week-end, quatre-vingts conteneurs contenant 2 400 tonnes d’oignons ont été déchargés au port de Dakar, d’après un communiqué de l’ARM transmis à l’APS.

L’ARM a également affirmé que 10 000 tonnes d’oignons sont attendues à Dakar d’ici la fin de la semaine prochaine, et que ces quantités seront renforcées par des importations en provenance du Maroc, grâce à une suspension temporaire des exportations vers le Sénégal.

Dans le but de garantir un approvisionnement suffisant en oignons d’origine marocaine, une délégation composée de représentants du Ministère du Commerce et d’importateurs se rendra au Maroc en début de semaine prochaine pour discuter avec les autorités de ce pays des modalités de mise en place d’un couloir d’approvisionnement.

Si les tensions concernant les stocks persistent, le Ministère du Commerce prévoit de bloquer les prix des oignons. Parallèlement, le Ministère s’engage à lutter contre les pratiques spéculatives au sein de la filière oignon.

La hausse des prix de l’oignon au Sénégal est attribuée à plusieurs facteurs, notamment l’absence de production nationale et la rareté du produit sur le marché international. La suspension des exportations en provenance du Maroc, l’un des principaux fournisseurs, depuis février 2023, ainsi que le retard des récoltes en Europe causé par des conditions climatiques défavorables, ont également contribué à cette situation.

L’ARM souligne que les prix élevés observés dans certains pays fournisseurs, où le sac de 25 kilos est vendu à environ 20 euros (soit 13 120 francs CFA), ne tiennent pas compte des frais de fret, d’assurance et de dédouanement.

Malgré la levée du gel des importations depuis le 11 juillet 2023, le marché de l’oignon reste sous tension, avec des prix avoisinant les 20 000 francs CFA le sac, selon l’ARM. Le Ministère du Commerce collabore étroitement avec les pays fournisseurs pour garantir un approvisionnement adéquat sur le marché au cours des six prochains mois, dans le but de ramener les prix à des niveaux normaux et de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs.

Partager

Regardez aussi

Un atelier agricole planifié à Kaolack

Un atelier de lancement d’un projet de ‘’planification agricole’’ se tiendra dans la commune de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.