Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Kaffrine : Les agriculteurs attendent la saison des pluies
pluies

Kaffrine : Les agriculteurs attendent la saison des pluies

En attendant les premières pluies de la saison, les agriculteurs de la région de Kaffrine s’activent avec ardeur dans la préparation de leurs champs. Cette activité cruciale marque le début de la campagne agricole 2024, un moment décisif pour ces travailleurs de la terre qui, malgré les conditions difficiles, se mobilisent pour assurer de bonnes récoltes.

À Keur Ousmane, dans la commune de Ndiognick, l’ambiance est à la préparation minutieuse des champs. Modou Thiam, un agriculteur quinquagénaire, ne ménage pas ses efforts. Sous une chaleur accablante, il s’attelle à débroussailler son terrain, armé d’un râteau et d’un coupe-coupe. « Il faut se préparer aux activités hivernales. Cela consiste à enlever les mauvaises herbes et à dégager le bois mort », explique-t-il, visiblement déterminé malgré la canicule.

Habillé comme un ouvrier et portant une casquette bien ajustée, Modou utilise également des méthodes plus modernes pour préparer son sol. « J’utilise quelquefois des machines fabriquées par des ouvriers locaux pour débroussailler les champs. C’est une phase très importante des activités champêtres. Cela consiste à bien préparer le sol aux semailles », ajoute-t-il. Aidé de ses frères, il ne laisse aucun coin de son champ envahi par la végétation sauvage.

À quelques kilomètres de là, son voisin se consacre au décorticage des arachides et au tri des semences, d’autres tâches essentielles pour la préparation de la nouvelle saison agricole. Dans les marchés hebdomadaires de Birkelane et Boulel, l’effervescence est palpable. De nombreux paysans s’y rendent pour faire réparer ou renouveler leur matériel agricole, témoignant de l’importance de cette période de préparation.

Lire aussi : Baisse des prix des engrais : une bouffée d’air pour l’agriculture sénégalaise

Cependant, l’incertitude plane sur l’approvisionnement en intrants agricoles. Selon Mamadou Badiane, directeur régional du développement rural de Kaffrine, aucun intrant (semences, engrais, etc.) n’a encore été acheminé dans la région pour la prochaine campagne agricole. Les autorités administratives, en collaboration avec le gouvernement, travaillent à fixer les prix des engrais et des semences. M. Badiane conseille aux paysans de commencer à labourer leurs terres pour anticiper les semailles.

En réponse aux défis de cette campagne agricole, le gouvernement sénégalais a pris des mesures significatives. Le 3 mai dernier, le Premier ministre a annoncé 23 décisions destinées à soutenir les agriculteurs pendant la saison hivernale, accompagnées d’un budget record de 120 milliards de francs CFA. Ce soutien financier devrait permettre de pallier certains des défis logistiques et matériels rencontrés par les agriculteurs de Kaffrine et d’ailleurs.

Alors que l’attente des pluies se poursuit, les agriculteurs de Kaffrine restent résilients, s’efforçant de préparer leurs terres dans l’espoir d’une saison fructueuse. Leur détermination et leur travail acharné témoignent de la vitalité de l’agriculture sénégalaise, essentielle à l’économie et à la subsistance de nombreuses familles rurales.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.