Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Matam : Plus de 200 millions de FCFA de subventions remises aux producteurs
agriculture afrique
Photo illustration : FAO

Matam : Plus de 200 millions de FCFA de subventions remises aux producteurs

Vendredi dernier, la ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Victorine Ndèye, a orchestré une étape cruciale pour le développement économique de la région en remettant des subventions d’une valeur totale de 202 480 000 francs CFA à neuf Sociétés d’Intensification de la Production Agricole (SIPA) situées à Matam et Podor, dans le nord du pays.

Chacune des dix SIPA a bénéficié d’une part équitable de cet investissement, recevant ainsi un montant substantiel de 20 millions de francs CFA. Les heureuses bénéficiaires sont les sociétés d’intervention de la production agricole de Ndouloumadji Founebe, Thiambé, Ogo, Sinthiou Garba, Nabadji dans le département de Matam, ainsi que Orkodiéré, Kanel, Madina Torobé dans le département de Kanel. Ajoutons à cette liste Madina Chérif, dans le département de Podor, et la coopérative des Réseaux de SIPA de Mboumba et de Méri situées également dans le département de Podor.

Lors de la cérémonie de remise des subventions, la ministre Victorine Ndèye a souligné que cet investissement significatif était une manifestation concrète de l’engagement en faveur de la jeunesse et des femmes de la région. Elle a exprimé l’aspiration du gouvernement à promouvoir des principes fondamentaux tels que l’équité, la durabilité et l’inclusion.

« Cet investissement est un soutien essentiel pour les SIPA, qui jouent un rôle crucial dans la stimulation de l’économie locale. De plus, elles créent des opportunités d’emploi vitales pour nos concitoyens, établissant ainsi une nouvelle forme d’entreprise prometteuse dans la région », a déclaré la ministre lors de la cérémonie.

Victorine Ndèye a également mis en avant le rôle des SIPA en tant que modèle accompli de l’économie sociale et solidaire, soulignant qu’elles fournissent à leurs acteurs un accès à un revenu décent. Cette approche collaborative renforce l’idée que l’économie sociale et solidaire peut jouer un rôle crucial dans le développement économique local, favorisant une répartition plus équitable des bénéfices.

La cérémonie de remise des subventions a été marquée par la présence du gouverneur Mouhamadou Moctar Watt, de l’adjointe au Préfet de Matam, Ndèye Diombana Cissé, ainsi que de l’adjoint au maire de la commune de Matam, Mamadou Gaye. Ces représentants gouvernementaux ont souligné l’importance stratégique de cet investissement dans le renforcement de l’agriculture locale et la promotion de l’autonomie financière des communautés rurales.

Cette injection financière dans le secteur agricole de Matam et Podor offre une lueur d’espoir pour l’avenir économique de la région, démontrant l’engagement du gouvernement envers la promotion de l’agriculture durable et la création d’opportunités pour les jeunes et les femmes. La communauté attend avec impatience les retombées positives de cet investissement sur la prospérité et le bien-être des habitants de la région.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.