Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Le gouvernement fixe le prix plancher de l’arachide à 280 FCFA le kilogramme pour la saison 2023-2024
Arachide
Arachide - ph : Pixabay

Le gouvernement fixe le prix plancher de l’arachide à 280 FCFA le kilogramme pour la saison 2023-2024

Campagne de commercialisation de l’arachide au Sénégal : Le gouvernement fixe le prix plancher à 280 FCFA le kilogramme pour la saison 2023-2024.

Le Premier ministre du Sénégal, Amadou Ba, a annoncé vendredi dernier que le gouvernement a fixé le prix plancher du kilogramme d’arachide à 280 francs CFA pour la campagne de commercialisation des récoltes 2023-2024. Cette décision intervient dans le cadre d’une réunion interministérielle consacrée à la campagne de commercialisation de l’arachide, prévue pour débuter le 30 novembre prochain.

Amadou Ba a qualifié ce prix de « consensuel » et a exprimé son optimisme quant à la prochaine campagne agricole, prévoyant une production d’arachide estimée à plus de 1,7 million de tonnes. Cette perspective encourageante a conduit le gouvernement à allouer un budget de 100 milliards de francs CFA à la campagne agricole 2023-2024, dont 28 milliards destinés à la subvention des semences d’arachide.

Lors de la réunion, le Premier ministre a souligné l’importance d’une planification anticipée pour assurer le succès de la filière, permettant ainsi à tous les acteurs, en particulier les producteurs, de bénéficier de leurs efforts. Il a également exhorté les ministres concernés à prendre les mesures nécessaires pour garantir une collecte efficace des graines d’arachide à partir du 30 novembre.

Un appel a été lancé aux ministères des Forces armées, de l’Intérieur, des Finances et du Budget, de l’Agriculture, ainsi qu’au ministre du Commerce, pour s’assurer que le prix plancher fixé soit rigoureusement appliqué. Amadou Ba a insisté sur la nécessité d’une collaboration étroite entre le gouvernement et les acteurs de la filière arachide afin d’identifier les obstacles et les opportunités.

Le Premier ministre a souligné l’importance de valoriser la production arachidière en encourageant l’innovation, la transformation locale et la recherche de nouveaux débouchés nationaux et internationaux. Cette approche, selon lui, permettra non seulement d’assurer des revenus décents aux producteurs mais renforcera également la position du Sénégal sur le marché mondial.

Pour éviter la fuite des graines vers les pays limitrophes, Amadou Ba a appelé les ministres des Forces armées et de l’Intérieur à renforcer la surveillance des frontières. Il a également demandé au ministre du Commerce de veiller à ce que les produits exportés respectent les normes requises, tout en insistant sur l’importance de ne pas exporter les semences.

Le Premier ministre a chargé la principale huilerie du pays, la SONACOS, de prendre les dispositions nécessaires pour son approvisionnement en arachides et de veiller au bon déroulement de la collecte. Ces mesures visent à assurer le succès de la campagne de commercialisation de l’arachide et à créer un environnement favorable pour les producteurs et les acteurs de la filière.

Partager

Regardez aussi

Semences

Une rencontre à Saly pour améliorer la chaîne de valeur semences

Des experts, des chercheurs et des usagers des semences se sont réunis à Saly (ouest) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.