Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / L’Institut sénégalais en recherche agronomique (ISRA) et le Cirad ont publié un atlas du Fleuve Sénégal

L’Institut sénégalais en recherche agronomique (ISRA) et le Cirad ont publié un atlas du Fleuve Sénégal

Un regard critique sur le Delta du fleuve Sénégal : Un atlas dévoile les enjeux du développement rural.

Depuis plus de 50 ans, le delta du fleuve Sénégal est le théâtre d’une croissance rapide de l’agriculture irriguée et des aménagements hydro-agricoles, orientés vers un modèle productiviste. Ces choix politiques visent le développement économique et la sécurité alimentaire, mais créent également des inégalités d’accès à la terre. L’Institut sénégalais en recherche agronomique (ISRA) et le Cirad ont conjointement publié un atlas, signé par les géographes Djibril Diop et Jérémy Bourgoin, offrant un regard critique et novateur sur le développement de cette région.

La « multifonctionnalité » traditionnelle du territoire, englobant l’élevage, l’agriculture, la pêche et la sylviculture, entre en conflit avec les nouvelles orientations. Les aménagements hydrauliques fixes dédiés à l’irrigation créent des barrières pour les pasteurs, générant des tensions significatives. Djibril Diop souligne, « En privilégiant l’accès à une ressource pour une seule activité, on en exclut d’autres, et cela génère des tensions énormes. »

L’Atlas d’un territoire en transition met en lumière les grandes tendances de développement du delta et se concentre particulièrement sur les enjeux de gestion territoriale. Cette publication, fruit de cinq années de recherche, propose une nouvelle perspective plutôt qu’une approche exhaustive. Les auteurs, Djibril Diop et Jérémy Bourgoin, espèrent que leur travail contribuera à une meilleure compréhension des dynamiques territoriales, permettant ainsi d’appréhender les défis actuels et futurs du delta de la vallée du fleuve Sénégal.

La vallée du fleuve Sénégal, stratégique pour le développement et la sécurité alimentaire, s’est spécialisée dans l’agriculture irriguée depuis les années 1960. Cependant, cette spécialisation a créé des exclusions, notamment pour les éleveurs pastoraux. Face à ces tensions, les chercheurs plaident pour une gestion territoriale intégrée, soulignant la nécessité de complémentarités entre les activités, notamment entre l’agriculture et l’élevage.

Jérémy Bourgoin insiste sur la force d’une gestion partagée des ressources, soulignant que « si on reporte nos efforts sur la complémentarité des activités, on arrivera à mettre en place une gestion du territoire qui ne laissera personne de côté. » Djibril Diop ajoute que des synergies existent déjà entre les agro-industries et les éleveurs, citant l’exemple des résidus de cannes à sucre utilisés comme nourriture pour les troupeaux et de la bouse de vache employée comme alternative aux engrais.

Les activités pastorales, bien que cruciales pour la sécurité alimentaire de la région, sont souvent ignorées par les politiques publiques. Les élevages mobiles de bovins sont cinq fois plus importants que les élevages sédentaires, soulignant l’importance du pastoralisme dans la région.

Pour intégrer différentes activités économiques, les chercheurs recommandent une planification concertée, s’appuyant sur des outils existants tels que les Plans d’occupation et d’affectation des sols (POAS). Cependant, ils soulignent la nécessité d’ajuster ces outils aux enjeux actuels, tels que le changement climatique et la financiarisation des terres arables.

L’Atlas, bien que subjectif et orienté par la vision de géographes, ouvre le débat sur les sources potentielles de conflits et propose des pistes à explorer pour garantir un développement rural inclusif dans le delta du fleuve Sénégal. Ce document devrait servir de base pour une réflexion plus approfondie sur les défis à relever dans cette région en évolution constante.

Partager

Regardez aussi

50 femmes diplômées dans les secteurs de la transformation alimentaire à Pambal

Un élan de développement à Pambal : 50 femmes diplômées dans les secteurs de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.