Accueil / Actualités / Actu internationales / La FAO alerte sur une crise alimentaire en Afrique qui pourrait être alarmante

La FAO alerte sur une crise alimentaire en Afrique qui pourrait être alarmante

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a sonné l’alarme jeudi dernier lors du lancement d’un rapport accablant sur la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique. Selon ce document, le continent est actuellement confronté à une crise alimentaire sans précédent, mettant en danger la vie de millions de ses habitants.

Selon le communiqué rendu public par la FAO, près de 282 millions de personnes en Afrique, soit environ 20% de la population, souffrent de sous-alimentation. Une statistique qui a connu une augmentation alarmante de 57 millions de personnes depuis le début de la pandémie de COVID-19. Ces chiffres révèlent une situation critique, mettant en lumière l’impact dévastateur de la pandémie sur la sécurité alimentaire dans la région.

Le rapport indique également que plus d’un milliard de personnes en Afrique n’ont pas les moyens de se nourrir de manière saine, soulignant ainsi une crise alimentaire étendue à toutes les couches de la société. La malnutrition touche particulièrement les plus vulnérables, avec 30% des enfants en proie à un retard de croissance attribué à la malnutrition.

L’Organisation onusienne met en garde contre le fait que l’Afrique ne progresse toujours pas vers la réalisation des objectifs de sécurité alimentaire et de nutrition d’ici 2030, ainsi que les objectifs de développement durable. Les objectifs de Malabo, visant à éliminer la faim et toutes les formes de malnutrition d’ici 2025, semblent également hors de portée, selon le rapport.

Face à cette situation alarmante, la FAO appelle les pays africains à intensifier leurs efforts de manière significative. L’objectif est clair : parvenir à un monde sans faim ni malnutrition d’ici 2030. Un appel pressant à l’action, soulignant l’urgence d’adopter des politiques et des initiatives efficaces pour relever ce défi humanitaire.

Le rapport sur l’alimentation et la nutrition en Afrique a été présenté conjointement par plusieurs organisations majeures, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Commission de l’Union africaine (CUA), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Ces entités unissent leurs forces pour sensibiliser et mobiliser les ressources nécessaires afin de remédier à cette crise qui menace la vie de millions d’Africains.

La communauté internationale se retrouve ainsi devant un appel à l’action, exhortée à prendre des mesures concrètes pour atténuer les souffrances des populations touchées par la crise alimentaire en Afrique. Alors que le monde continue de faire face à de nombreux défis, la crise alimentaire en Afrique rappelle l’importance cruciale de la solidarité mondiale et de l’engagement envers le bien-être de tous les habitants de notre planète.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.