Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Un projet ambitieux pour l’adaptation au changement climatique à Kaolack
Ph : APS

Un projet ambitieux pour l’adaptation au changement climatique à Kaolack

Dans une initiative cruciale pour faire face aux défis du changement climatique, la région de Kaolack a inauguré un projet novateur visant à adapter le « territoire arachidier » local aux réalités climatiques changeantes.

Baptisé « Agir localement pour l’adaptation du territoire arachidier dans la région de Kaolack » (ALATAK), ce projet d’une envergure significative s’est officiellement lancé jeudi dernier à Kaolack, avec une vision claire : mettre à niveau les acteurs du développement agricole pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique.

ALATAK, dont le coût global s’élève à un milliard trois cents millions de francs CFA, est conçu pour s’étaler sur une période de trois ans, de 2024 à 2026. Cette initiative ambitieuse vise à apporter des changements significatifs dans le secteur agricole local, en particulier dans les communautés de Ndoffane, Ndramé Escale et Thiomby, où la phase pilote du projet sera mise en œuvre.

La cérémonie de lancement, organisée dans la grande salle de réunion du conseil départemental de Kaolack, a rassemblé des membres clés des groupements interprofessionnels des producteurs agricoles (GIPA) des trois communes ciblées. Au total, 600 exploitations agricoles familiales étaient représentées, soulignant l’ampleur de l’engagement communautaire envers ce projet novateur.

La particularité d’ALATAK réside dans sa volonté de promouvoir un dialogue agricole territorial entre les GIPA et les municipalités concernées. Cette approche collaborative est essentielle pour garantir une mise en œuvre efficace et des résultats durables. L’objectif ultime du projet est de créer des emplois locaux à travers un programme baptisé « Xëyu Ndaw Ñi ». Selon Mahmouth Diop, directeur de l’Agence régionale de développement (ARD) de Kaolack, ce programme devrait avoir un impact significatif en termes de création d’emplois et de richesse, contribuant ainsi au développement territorial global.

ALATAK se positionne comme un exemple concret de l’engagement continu de la région de Kaolack dans la lutte contre les effets dévastateurs du changement climatique. En mettant en avant une approche collaborative entre les acteurs locaux, ce projet ambitieux promet d’apporter des changements concrets et positifs, non seulement pour le territoire arachidier mais aussi pour l’ensemble de la communauté kaolackoise. Ce projet souligne également l’importance croissante de l’adaptation au changement climatique dans le domaine agricole et offre un modèle potentiel pour d’autres régions confrontées aux mêmes défis.

Avec APS
Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.