Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Sénégal adhère au Partenariat pour l’Alimentation et la Transformation Durable de l’Agriculture (FAST)
Ph : Flickr

Le Sénégal adhère au Partenariat pour l’Alimentation et la Transformation Durable de l’Agriculture (FAST)

Le Sénégal a pris une décision notable en adhérant au Partenariat pour l’Alimentation et la Transformation Durable de l’Agriculture (FAST), une initiative mondiale officiellement lancée lors de la 28e Conférence des Nations Unies sur le climat à Dubaï. L’annonce a été faite par le ministre sénégalais de l’Environnement, du Développement Durable et de la Transition Écologique, Alioune Ndoye, lors du lancement de cette nouvelle initiative qui vise à améliorer la mobilisation des financements pour une agriculture durable.

« Le Sénégal se réjouit de rejoindre le partenariat FAST. Je souhaite plein succès à ce nouveau cadre mondial visant à améliorer la mobilisation des financements », a déclaré le ministre Ndoye, soulignant l’importance du renforcement de la coopération internationale par le biais de partenariats et de mécanismes de financement innovants.

Le ministre a également souligné la nécessité croissante d’une coopération internationale pour faire face aux défis posés par les changements climatiques sur les systèmes agroalimentaires. « La vulnérabilité des systèmes de production alimentaire aux effets multiples des changements climatiques ne cesse d’amenuiser la capacité de nombreux pays à assurer la sécurité alimentaire et à éradiquer l’extrême pauvreté et la faim », a-t-il ajouté.

Lors du lancement de l’initiative, la directrice générale adjointe de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Maria Héléna Sémédo, et le directeur de la Division Transparence du Secrétariat de la Convention Climat, Donald Cooper, ont également exprimé leur soutien à cette nouvelle collaboration internationale. Le Partenariat FAST est perçu comme un moyen crucial de catalyser des financements innovants et de renforcer la coopération entre les nations pour promouvoir une agriculture durable. Le Sénégal, en rejoignant cette initiative, montre son engagement envers la lutte mondiale contre les défis climatiques et son désir de jouer un rôle actif dans la transformation des systèmes agroalimentaires. L’initiative FAST ouvre la voie à une collaboration mondiale plus étroite pour atteindre les objectifs de sécurité alimentaire et de réduction de la pauvreté dans un contexte de changements climatiques.

Partager

Regardez aussi

Gel des importations d’oignons au Sénégal

Une mesure cruciale pour soutenir la production locale. Dans une annonce majeure, l’Agence de régulation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.