Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Les producteurs de bananes de Sédhiou plaident pour l’accès aux engrais

Les producteurs de bananes de Sédhiou plaident pour l’accès aux engrais

Les producteurs de bananes de la coopérative Hormoni Boungna, basée sur la corniche du Boudié à Sédhiou, ont émis un appel urgent en faveur de l’accès aux engrais et à l’acquisition d’équipements agricoles lors d’une réunion tenue ce mardi. Composée de cinq groupements d’intérêt économique (GIE), cette coopérative regroupe 170 membres, principalement des personnes du troisième âge, travaillant sur une exploitation de plus de quinze hectares dans le village de Badiari.

La principale préoccupation des producteurs est le manque d’un système d’irrigation adéquat et la difficulté d’accéder aux engrais nécessaires pour stimuler la production. Ibsolo Mané, secrétaire général de la coopérative, a souligné que l’engrais est devenu un défi majeur pour les producteurs de bananes de la région de Sédhiou.

« Nous avons besoin d’un accès facilité aux engrais et aux intrants agricoles pour garantir notre investissement et augmenter la production », a déclaré M. Mané, soulignant que les bananes récoltées dans la région sont vendues à Dakar et sur le marché local. Au cours de la période de récolte actuelle, de nombreuses femmes se rendent sur place pour acheter des bananes, qu’elles revendent ensuite à Sédhiou, le chef-lieu de la région. Cependant, malgré le prix de 225 FCFA par kilogramme, M. Mané a noté que ce montant ne suffit pas à répondre aux besoins des producteurs, surtout lorsque le marché est saturé par les gros producteurs de septembre à février.

L’absence d’installations frigorifiques pour la conservation des bananes a également été soulignée, avec des fruits en maturation qui risquent de pourrir sur place. M. Mané a déploré cette situation et a appelé les autorités à soutenir les producteurs pour moderniser leurs installations. « Nous avons besoin de l’appui des autorités pour susciter l’intérêt des jeunes à travailler dans notre ferme. La modernisation de notre exploitation contribuera non seulement à maintenir les jeunes au village, mais aussi à lutter contre le phénomène de l’exode rural et de l’émigration clandestine », a souligné M. Mané.

L’appel des producteurs de bananes de Sédhiou met en lumière les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs locaux et souligne l’importance d’un soutien gouvernemental accru pour assurer la durabilité de l’agriculture locale.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.