Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Des producteurs de Diourbel formés aux différentes méthodes de compostage
Ph : DR

Des producteurs de Diourbel formés aux différentes méthodes de compostage

Des producteurs agricoles de la région de Diourbel au Sénégal ont récemment bénéficié d’une formation intensive sur les différentes méthodes de compostage, dans le cadre du projet « Dundal Suuf » de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Cette initiative vise à résoudre les défis liés à la fertilisation des sols, aux subventions et à la réglementation sur les engrais au Sénégal, tout en visant à accroître la productivité agricole pour lutter contre la faim, la pauvreté et la malnutrition.

Le point focal du projet « Dundal Suuf » dans le bassin arachidier et la zone des Niayes, Nogaye Ndiaye, a expliqué lors d’une réunion avec les producteurs de la plateforme de Diourbel que le compostage est devenu un élément crucial face aux difficultés liées au faible niveau de fertilisation des sols dans la région. Diourbel est connu pour avoir des sols naturellement pauvres avec des rendements agricoles souvent décevants.

« En partenariat avec l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR) et la Direction régionale de développement rural (DRDR), nous avons initié cette activité pour discuter des bonnes pratiques et partager avec les agriculteurs les techniques de compostage », a ajouté Nogaye Ndiaye.

Le formateur du jour, Moussa Diagne, ingénieur agronome à la DRDR de Diourbel, a souligné l’importance de la formation en mettant l’accent sur les trois principales catégories de composteurs : la meule, la fosse et le caisson. Ces méthodes, soumises à une élévation de température pendant plusieurs semaines, permettent d’obtenir un compost stable sans impact négatif sur l’environnement.

« Nous avons surtout échangé sur les trois principales catégories de composteurs, à savoir la meule, la fosse et le caisson », a déclaré Moussa Diagne. Selon lui, plus de 300 producteurs utilisent aujourd’hui cette technique sur 518 hectares répartis dans les trois départements de la région de Diourbel.

Le projet « Dundal Suuf » est en cours depuis 2020 et continue de jouer un rôle essentiel dans le renforcement des capacités des agriculteurs locaux, offrant des solutions durables pour améliorer la qualité des sols et augmenter la productivité agricole dans la région.

Partager

Regardez aussi

Gel des importations d’oignons au Sénégal

Une mesure cruciale pour soutenir la production locale. Dans une annonce majeure, l’Agence de régulation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.