Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Des organisations paysannes reçoivent 21 millions de francs CFA d’indemnisation
luzerne
Luzerne Ph illustration : DR

Des organisations paysannes reçoivent 21 millions de francs CFA d’indemnisation

Pour atténuer les conséquences de la dégradation des conditions agroécologiques dans les régions de Tambacounda, Kédougou et Kolda au Sénégal, 156 organisations paysannes ont récemment reçu une indemnisation totalisant 21 millions de francs CFA.

Cette initiative, fruit d’un partenariat entre le Programme d’appui au développement agricole et à l’entreprenariat rural (PADAER-II) et la Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS), vient en aide aux producteurs affectés par la baisse des rendements lors de la saison agricole 2022-2023.

Lors de la convention annuelle des performances 2023, le directeur technique et commercial de la CNAAS, Omar Cissé Sow, a souligné l’importance de cette démarche. Il a précisé que cette indemnisation vise à compenser les pertes subies par les producteurs en raison de conditions agroécologiques défavorables, et s’inscrit dans le cadre d’un partenariat essentiel entre les acteurs du secteur agricole.

M. Sow a également mis en lumière les mesures d’accompagnement mises en place par l’État pour soutenir les producteurs, notamment l’exonération de taxes et une subvention à hauteur de 50% dans le budget national pour faciliter la souscription à l’assurance agricole. Cette démarche vise à encourager la participation des bénéficiaires à des programmes d’assurance, offrant ainsi une protection financière en cas de sinistre.

L’assurance agricole, comme l’a expliqué M. Sow, offre aux producteurs trois stratégies de gestion des risques : l’épargne, les services d’aides publiques et l’assurance elle-même. En prenant en compte les risques potentiels liés aux exploitations agricoles, à l’élevage et aux stocks agricoles, cette assurance joue un rôle crucial dans la protection des moyens de subsistance des agriculteurs.

Dans un contexte où les conditions climatiques imprévisibles et les aléas naturels menacent la sécurité alimentaire et économique des communautés rurales, l’initiative d’indemnisation des organisations paysannes revêt une importance capitale. En offrant une protection financière et en renforçant la résilience des acteurs du secteur agricole, elle contribue à la construction d’un avenir plus sûr et plus prospère pour les communautés rurales du Sénégal.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.