Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Mbour : La salinisation entrave la riziculture dans la vallée de Fadial
Riziculture
Riziculture - ph : DR

Mbour : La salinisation entrave la riziculture dans la vallée de Fadial

Le chef de Fadial Sérère, Bassirou Ndong, a sonné l’alarme sur les défis majeurs auxquels fait face la riziculture dans la vallée de Fadial, située dans la commune de Nguéniène à Mbour Ouest. Lors d’une mission de supervision de la Banque islamique de développement (BID) dans la région, Ndong a souligné que la salinisation des terres entrave significativement la production de riz sur les versants.

« La salinisation des terres impacte la production de riz et cela nous cause énormément de problèmes », a déclaré M. Ndong, appelant les autorités à soutenir les entreprises impliquées dans les aménagements visant à éliminer le sel de la région.

Simon Simel Sarr, secrétaire exécutif du comité de gestion et de suivi du projet d’aménagement de Fadial Sérère, a ajouté que d’autres contraintes, telles que les oiseaux granivores et la gestion de l’eau, compliquent également la situation. Malgré ces défis, il a informé que 86 hectares ont été cultivés cette année dans la vallée.

Le coordinateur du Projet de développement de la chaîne de valeur riz, Waly Diouf, a souligné la nécessité de prendre des mesures urgentes pour bloquer le processus de salinisation et ainsi permettre une exploitation optimale de la vallée. « Ce que nous souhaitons, c’est de bloquer le potentiel du sel pour que toute la vallée soit emblavée », a-t-il déclaré, soulignant que l’échec de cette initiative pourrait compromettre l’exploitation future de la région.

Diouf a également insisté sur l’importance de renforcer les équipements agricoles pour atteindre l’objectif d’autosuffisance locale en riz. « Il faut plus de machines pour récolter, plus de tracteurs pour aider à faire le labour », a-t-il noté. Selon lui, si l’influence du sel est contenue dans la vallée, l’aménagement pourrait s’étendre jusqu’à 500 hectares, assurant ainsi l’autosuffisance locale en riz dans le département de Mbour. La résolution de cette problématique s’avère donc cruciale pour le développement agricole durable dans la région.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.