Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / L’invisible contribution des femmes dans l’agriculture
Les femmes vulnérables avec leurs Kits alimentaires offert par Ong 'Sentinelle de l'Eternel'
Femmes - Photo illustration

L’invisible contribution des femmes dans l’agriculture

Dans une déclaration poignante lors d’un panel sur l’autonomisation des femmes dans les systèmes alimentaires, Evelyne Etti, directrice régionale adjointe du Programme alimentaire mondial (PAM), a mis en lumière l’importance cruciale des femmes dans la main-d’œuvre agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre. Malgré leur représentation à hauteur de 70 % dans ce secteur, leur contribution demeure souvent invisible.

Ce panel, organisé dans le cadre de la Journée internationale de la femme, a souligné le rôle essentiel des femmes dans les systèmes alimentaires, de la production à la consommation. Evelyne Etti a affirmé que le PAM possède le potentiel nécessaire pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes à grande échelle, en particulier à travers ses programmes de soutien au marché agricole des petits exploitants (SAMS).

La directrice régionale adjointe a également mis en évidence les progrès notables réalisés dans la région en matière de lutte pour les droits des femmes. Malgré cela, des défis persistants subsistent, notamment des taux élevés de mutilations génitales féminines dépassant 90 % dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Cependant, des avancées significatives ont été signalées, telles que l’élaboration de lois promouvant l’égalité des genres, la ratification de protocoles internationaux et la mise en place de mesures affirmatives en faveur de l’autonomisation des femmes.

L’intervention de Khady Fall Tall, présidente de l’Association des femmes d’Afrique de l’Ouest (AFAO), a souligné l’importance d’accompagner les femmes en termes de formation et de financement, soulignant le rôle crucial des femmes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires.

Le panel a réuni une diversité d’acteurs, des agences des Nations unies aux ONG internationales, en passant par le secteur privé. Les discussions ont permis de mettre en lumière les défis auxquels les femmes sont confrontées malgré leur énorme contribution à la chaîne de valeur agricole.

La conseillère genre au bureau régional du PAM, Yaye Ramatoulaye Dièye, a expliqué que le panel a également offert l’opportunité de passer en revue les réussites et les opportunités en matière d’autonomisation des femmes dans les systèmes alimentaires de la région.

En clôture, une exposition des produits locaux transformés par des femmes a été organisée, mettant en avant les compétences et la créativité des femmes dans le secteur agricole. Cet événement rappelle la nécessité d’œuvrer ensemble pour rendre visible la contribution cruciale des femmes à l’agriculture et de les autonomiser pour créer un avenir plus équitable et durable.

Partager

Regardez aussi

L’Intelligence Artificielle au coeur des débats lors du Cyber Africa Forum d’Abidjan

Depuis la fin de la pandémie de la covid-19, les interrogations concernant les impacts de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.