Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Gnith annonce une production de 100 000 tonnes d’oignon

Gnith annonce une production de 100 000 tonnes d’oignon

Dans la quête de l’autosuffisance alimentaire, la commune de Gnith, nichée dans la région de Saint-Louis au nord du Sénégal, émerge comme un acteur clé dans la production d’oignon. Les horticulteurs locaux et les autorités municipales appellent à une expansion significative des terres dédiées à cette culture pour répondre aux besoins nationaux croissants en cette denrée essentielle.

Cette année, Gnith a réalisé une production impressionnante de 100 000 tonnes d’oignon, selon Mamadou Sow, président de l’association des producteurs d’oignon Mbayène Thiagnaldé. Cependant, cette réussite n’est que le début, car Sow est convaincu que l’augmentation de la superficie cultivée pourrait considérablement dépasser ce chiffre.

« Nous avons bénéficié du soutien du PDIDAS, qui a aménagé de nombreux hectares et nous a permis d’atteindre des récoltes satisfaisantes. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir. Beaucoup de terres restent à exploiter », a déclaré Sow à l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) lors de la « journée de la récolte » de l’association.

La priorité est désormais de tourner l’attention vers les terres bordant le lac de Guiers, où l’aménagement de nouvelles zones agricoles pourrait stimuler davantage la production d’oignon. Le maire de Gnith, Adama Sarr, souligne l’énorme potentiel inexploité de cette région.

« L’horticulture peut générer des milliers d’emplois », a affirmé Sarr, soulignant que près de 20 000 jeunes tirent déjà leur subsistance des activités horticoles dans la commune de Gnith.

Actuellement, sur les 750 hectares dont dispose l’association des producteurs, seulement 210 hectares sont exploités. Une expansion significative est donc nécessaire pour exploiter pleinement le potentiel de cette région.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.