Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / L’agriculture au cœur du Plan Sénégal Émergent
Drone agricole
Drone agricole - ph : DR

L’agriculture au cœur du Plan Sénégal Émergent

L’Agriculture au Sénégal : Pilier de la réussite du Plan Sénégal Émergent.

Le Sénégal, au cours des dix dernières années, a fait preuve d’une dynamique économique impressionnante, en grande partie grâce à la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE). Ousseyni Kane, directeur général du Bureau Opérationnel de Suivi (BOS) du PSE, souligne que cette première décennie a été couronnée de succès, mais qu’il reste encore d’importants défis à relever, notamment dans le domaine de l’agriculture, pour assurer la sécurité alimentaire et soutenir une population en constante expansion et urbanisation rapide.

Au cœur de ces défis figure la nécessité de produire plus et mieux, tout en préservant les ressources naturelles. L’agriculture sénégalaise joue un rôle essentiel dans cette entreprise, car elle est un pilier de la croissance économique et de la sécurité alimentaire du pays.

Le bilan économique du Sénégal de 2014 à 2023 est encourageant, avec une croissance moyenne de 6,5 %, surpassant largement la moyenne de 3 % enregistrée entre 2005 et 2013. Cette performance est un témoignage de l’efficacité du PSE dans la transformation économique du pays. Toutefois, pour maintenir cette trajectoire de succès, il est impératif de consolider les acquis et d’atteindre la vitesse de croisière du plan.

Avant le PSE, le Sénégal a connu des décennies de croissance économique insuffisante, ce qui a entravé la réduction durable de la pauvreté. Parmi les facteurs contribuant à cette situation figuraient le faible niveau de productivité agricole, les difficultés d’accès aux ressources de production, la vulnérabilité de l’agriculture face aux aléas climatiques, le manque de structuration des chaînes de valeur agropastorales, les obstacles à l’accès à la terre et au financement adapté, ainsi que des problèmes de gouvernance.

Le PSE, élaboré et lancé en 2014, a été conçu pour accélérer durablement la croissance économique et favoriser une croissance inclusive. L’agriculture, l’élevage, et les produits de la mer ont été identifiés comme des secteurs prioritaires pour la transformation structurelle de l’économie sénégalaise.

La valeur ajoutée du secteur agricole sénégalais a connu une croissance spectaculaire, passant de 780,4 milliards de francs CFA en 2019 à 1.574,7 milliards en 2022, soit une augmentation de 101,8 %. Cette croissance est en grande partie attribuée au PSE. De même, le secteur de l’élevage a enregistré des résultats positifs avec une hausse de 2,4 % de la valeur ajoutée, et la production de viande et d’abats a augmenté de manière significative.

Toutefois, l’industrie de la pêche, malgré son importance dans l’économie sénégalaise, a enregistré une baisse de 3 % en 2021. Cela souligne la nécessité de renforcer la durabilité de ce secteur pour continuer à contribuer de manière significative à l’économie nationale.

Le PSE a également permis de réaliser des avancées majeures dans d’autres domaines, tels que l’accès à l’électricité, la réduction de la pauvreté, et l’amélioration de la santé et de l’éducation. Le Sénégal a connu une croissance économique régulière, ce qui a attiré l’attention des institutions internationales.

La vision du PSE pour l’avenir repose sur un rééquilibrage de la balance commerciale, la création d’emplois formels, et une croissance soutenue pour le développement social et humain. L’agriculture continuera de jouer un rôle central dans la réalisation de ces objectifs.

En conclusion, le Sénégal a fait des progrès significatifs au cours de la dernière décennie grâce à la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent. Cependant, le pays doit relever de nouveaux défis pour soutenir sa croissance économique, en particulier dans le secteur de l’agriculture, en produisant plus efficacement tout en préservant les ressources naturelles. Le PSE a jeté les bases d’une transformation économique positive, et il est essentiel de maintenir cette dynamique pour atteindre les objectifs de développement à long terme du pays.

Partager

Regardez aussi

ble

Un chercheur incite les agriculteurs sénégalais à cultiver du blé

Amadou Tidiane Sall, chercheur à l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), a encouragé les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.