Accueil / Actualités / Actu internationales / La dépendance de 70 % de la population sénégalaise à l’agriculture menacée par les investisseurs étrangers
agriculture afrique
Photo illustration : FAO

La dépendance de 70 % de la population sénégalaise à l’agriculture menacée par les investisseurs étrangers

Le risque de non-atteinte de l’autosuffisance alimentaire au Sénégal en cas de cession de terres aux investisseurs étrangers.

Selon Amadou Kanouté, le Directeur Exécutif de Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement (CICODEV) Afrique, la sensibilisation sur les questions foncières au Sénégal montre des signes prometteurs de progrès.

Amadou Kanouté constate auprès de Pressafrik que les agriculteurs se mobilisent collectivement pour défendre leurs droits et résoudre les litiges fonciers auxquels ils sont confrontés, ce qui contribue à une meilleure compréhension de leurs droits fonciers au sein de la communauté agricole.

Malgré ces avancées, des préoccupations subsistent. En effet, en 2017, la CICODEV avait soumis un document appelant à un partage équitable des terres pour les personnes à faibles revenus, adressé au Président de la République par le biais d’une commission de réforme foncière. Jusqu’à présent, aucune action significative ni communication n’ont été entreprises concernant cette question.

Il est crucial de souligner que 70 % de la population sénégalaise dépend de l’agriculture pour sa survie. Selon Amadou Kanouté, si les terres sont cédées à des investisseurs étrangers qui exportent les récoltes hors du pays, cela compromettra la réalisation de l’autosuffisance alimentaire au Sénégal.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.