Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / 1,5 milliard de francs CFA débloqués pour 26 micro-projets
Ph : APS

1,5 milliard de francs CFA débloqués pour 26 micro-projets

Un coup de pouce significatif pour les exploitations familiales à Matam : 26 micro-projets financés à hauteur de 1,5 milliard de francs CFA. 

Dans une démarche visant à soutenir et à promouvoir les exploitants familiaux dans la région de Matam, l’Agence française de développement (AFD) en partenariat avec la SAED a financé 26 micro-projets à hauteur de 1 milliard 500 millions de francs CFA. Le Coordonnateur du Projet d’appui à la promotion des exploitants familiales dans la région de Matam (APEFAM), Mamadou Djité, a partagé cette nouvelle jeudi lors du salon de l’entrepreneuriat Nord du Sénégal, organisé par l’incubateur Ngartam du groupe EDICOM.

« Ce partenariat entre l’AFD et l’État du Sénégal a permis de concrétiser la première génération de financements, avec un montant global de 1,5 milliard de francs CFA déployé pour accompagner et financer ces 26 micro-projets. Ces initiatives, issues de divers secteurs, contribuent significativement au renforcement du tissu entrepreneurial local », a déclaré à l’APS M. Djité.

Les bénéficiaires de ces financements résident dans six communes de la région de Matam, à savoir Ndendory, Ogo, Nabadji Civol, Oréfondé, Ouro Sidy, et Bokidiawé. Ces acteurs locaux ont été sélectionnés pour leur engagement et leurs projets prometteurs, s’inscrivant dans le cadre du développement de la filière agricole et des produits non forestiers.

Les 26 micro-projets ont été étroitement accompagnés par les équipes d’APEFAM, projet de la SAED, visant à valoriser ces initiatives et à accroître leur impact sur la filière agricole. Mamadou Djité souligne que la valeur ajoutée des produits développés a permis à la structure de présenter une gamme diversifiée, offrant des opportunités d’investissement aux habitants de la région.

Le salon de l’entrepreneuriat Nord du Sénégal, où cette annonce a été faite, offre une plateforme aux porteurs de projets pour exposer leurs produits. Il constitue une vitrine pour démontrer les opportunités existantes dans la région, tout en sensibilisant les jeunes et les femmes sur les possibilités d’insertion économique.

Amadou Dia, représentant de l’incubateur Ngartam, a plaidé en faveur d’un accompagnement continu des bénéficiaires par le biais de la formation et de l’encadrement. Cette approche vise à renforcer les compétences des entrepreneurs locaux, assurant ainsi le succès et la pérennité de leurs projets.

Ce financement significatif s’inscrit dans une dynamique de développement économique durable pour la région de Matam, mettant en avant le potentiel entrepreneurial des exploitations familiales et leur contribution essentielle à l’économie locale.

Partager

Regardez aussi

L’Intelligence Artificielle au coeur des débats lors du Cyber Africa Forum d’Abidjan

Depuis la fin de la pandémie de la covid-19, les interrogations concernant les impacts de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.