Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Riziculture : Une récolte de 10 000 tonnes attendue à Kanel
Riz
Riz Ph : DR

Riziculture : Une récolte de 10 000 tonnes attendue à Kanel

La filière rizicole du département de Kanel au Sénégal se prépare à une récolte exceptionnelle, avec une production attendue de 10 000 tonnes de riz à l’issue de la campagne actuelle. L’annonce a été faite par le préfet du département, Cheikh Ahmadou Ndoye, lors d’une visite des casiers rizicoles de Orkodiéré et Ganguel Soulé, organisée par la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta (SAED).

La satisfaction était palpable chez le préfet, qui a déclaré : « Au regard de ce que nous avons vu, à savoir des champs à perte de vue et une récolte en cours, nous sommes satisfaits de cette mission menée dans deux casiers rizicoles où il est attendu une production de 1 000 tonnes et 10 000 à l’échelle du département de Kanel. Ce qui est très appréciable. »

Cette impressionnante récolte est le fruit de la collaboration efficace de tous les acteurs impliqués, en particulier les producteurs, salués par le préfet. Il a également souligné le rôle crucial de la SAED, de la Direction régionale du développement rural (DRDR) et de la Banque agricole (LBA), qui a financé le casier de Ganguel Soulé à hauteur de 50 millions de francs CFA.

« Les producteurs de Orkodiéré ont autofinancé leur campagne cette année, une réussite que nous encourageons. C’est cela qui est attendu à terme de l’encadrement de l’État, c’est-à-dire que les producteurs puissent aller avec leurs propres moyens », a souligné le Préfet.

Cependant, au milieu de ces éloges, certaines préoccupations ont été soulevées par les producteurs, notamment le manque de matériel agricole. Le préfet a rassuré les acteurs en annonçant que le programme « intermaq » pour la modernisation de l’agriculture est en cours. Les commissions se sont déjà réunies et ont procédé aux affectations, avec des notifications à venir pour les producteurs.

« Dans le cadre de ce programme, 12 tracteurs et 3 moissonneuses batteuses sont prévus pour le département de Kanel. À partir du mois de décembre, le programme de solarisation des stations de pompage sera mis en œuvre pour réduire les charges d’exploitation », a déclaré Cheikh Ahmadou Ndoye.

Le préfet a également assuré que des mesures correctives seront prises pour améliorer la qualité des aménagements, une préoccupation soulevée par les producteurs. Les deux casiers visités par le préfet couvrent près de 500 hectares, s’ajoutant au périmètre de Odobéré dans le Dandé Mayo sud.

Cette perspective de récolte abondante et les initiatives en cours pour moderniser l’agriculture dans la région sont de bons présages pour l’économie locale et témoignent du potentiel croissant du secteur agricole dans le département de Kanel.

Partager

Regardez aussi

pesticides senegal

Un usage excessif des pesticides au Sénégal ?

Le Sénégal se trouve au cœur d’une problématique environnementale et sanitaire préoccupante avec l’utilisation annuelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.