Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Intelligence Artificielle au coeur des débats lors du Cyber Africa Forum d’Abidjan
Photo illustration

L’Intelligence Artificielle au coeur des débats lors du Cyber Africa Forum d’Abidjan

Depuis la fin de la pandémie de la covid-19, les interrogations concernant les impacts de l’Intelligence Artificielle (IA) occupent une place de plus en plus importante dans les discussions publiques en Afrique. La 4e édition du Cyber Africa Forum, qui se tiendra à Abidjan, offre une plateforme aux experts pour analyser les effets de cet outil sur des secteurs économiques cruciaux.

Lors de la conférence de presse tenue le vendredi 15 mars 2024 par le Cyber Africa Forum, Hervé Bah, senior manager IT et cyber risk advisory chez Deloitte Côte d’Ivoire, a souligné le potentiel incroyable de l’IA dans les domaines de l’agriculture, de la santé et de l’éducation en Afrique. Selon lui, l’IA pourrait moderniser l’agriculture en permettant des analyses précises pour optimiser les rendements, faciliter l’accès aux soins de santé dans les zones reculées grâce à des diagnostics à distance améliorés, et personnaliser les parcours éducatifs en analysant diverses données.

L’IA pourrait moderniser l’agriculture en permettant des analyses précises pour optimiser les rendements

Ces perspectives s’inscrivent dans un contexte mondial où les enjeux liés à l’IA prennent de l’ampleur. Alors que les gouvernements cherchent à aborder ces questions depuis la fin de la pandémie, le secteur privé s’engage également dans cette dynamique. En Afrique, de nombreux experts expriment des préoccupations quant à la préparation insuffisante des pays à saisir les opportunités et à faire face aux défis posés par l’IA.

Selon le Fonds Monétaire International (FMI), près de 40% des emplois mondiaux seront impactés par l’IA. Toutefois, un rapport sur l’Indice mondial de préparation des gouvernements à l’IA souligne que seuls cinq pays africains sont considérés comme prêts à exploiter cette technologie. L’agriculture étant un secteur fortement concerné par les perspectives.

Conscients de ces enjeux, les dirigeants et experts africains multiplient les initiatives pour renforcer les capacités des professionnels susceptibles d’être touchés par l’IA. Récemment, l’Union africaine a organisé un sommet sur l’IA et les médias pour discuter des questions d’éthique, d’automatisation des processus éditoriaux et de l’impact de l’IA sur l’information.

Dans ce contexte, la tenue du Cyber Africa Forum à Abidjan les 15 et 16 avril prochains revêt une importance particulière. Cette année, le thème abordé sera « Risques cybernétiques et Intelligence Artificielle (IA) : quelles stratégies de défense face aux nouvelles menaces numériques ? ». Franck Kie, commissaire général du forum, a annoncé que des annonces majeures concernant l’IA et la cybersécurité en Côte d’Ivoire et en Afrique seront faites lors de cet événement. Il a également souligné l’ouverture de la thématique à des secteurs jusqu’alors peu inclus, comme celui de la santé.

Le Cyber Africa Forum à Abidjan se présente donc comme un lieu incontournable pour les acteurs africains afin d’approfondir leur compréhension des enjeux liés à l’IA et de développer des stratégies efficaces pour faire face aux défis cybernétiques à venir.

Partager

Regardez aussi

Thierno Alassane Sall candidat à la présidentiel, met en lumière le potentiel agricole de Kaolack

Dans le cadre de sa campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 24 mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.