Accueil / Actu Entreprises / SIA 2024 : L’AFD et le Cirad mettent à l’honneur les sols pour la souveraineté alimentaire
Ph : CIRAD

SIA 2024 : L’AFD et le Cirad mettent à l’honneur les sols pour la souveraineté alimentaire

Du 24 février au 3 mars 2024, le Salon international de l’agriculture à Paris accueillera un stand unique mettant en lumière l’importance cruciale des sols dans notre vie quotidienne. Sous le thème « Sols et terres, la vie entre nos mains, » le groupe Agence Française de Développement (AFD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) se sont associés pour sensibiliser le public à la nécessité de préserver et protéger cette ressource essentielle.

Le sol, souvent comparé à un monument historique dans l’ouvrage « Collection des métaphores du sol, » est un élément vital à conserver. Cependant, alors qu’il faut des siècles pour former quelques centimètres de sol, ceux-ci peuvent être détruits en un laps de temps très court. Les chiffres alarmants soulignent que chaque année, près de 200 000 km² de sols disparaissent en raison de diverses menaces telles que l’érosion, le compactage, la pollution, la salinisation et l’urbanisation.

Les sols, qui ne représentent que moins de 30 % de la surface terrestre, jouent un rôle crucial dans la biodiversité planétaire en concentrant un quart de cette biodiversité. En outre, ils sont essentiels pour la production agricole et contribuent à la régulation du climat en séquestrant le carbone. Malheureusement, la dégradation des terres menace cette ressource vitale, et si aucune action n’est entreprise, la totalité des terres arables pourrait être dégradée d’ici 2050, selon la FAO.

Pour contrer cette menace imminente, le stand conjoint de l’AFD et du Cirad au Salon international de l’agriculture se concentrera sur cinq questions cruciales :

1. Comment les sols, piliers de la production agricole, fonctionnent-ils ?
2. Comment conserver la multifonctionnalité des sols, leur biodiversité et les services écosystémiques produits ?
3. Comment protéger les sols de l’érosion et des contaminants ?
4. Quelles sont les bonnes pratiques agricoles pour gérer les sols de manière agroécologique et améliorer leur fertilité ?
5. Comment lutter contre l’accaparement des terres et les inégalités d’accès au foncier ?

La semaine sera ponctuée de plusieurs rendez-vous et d’une conférence phare le mardi 27 février après-midi sur la fertilité des sols et la compatibilité des engrais avec les pratiques agroécologiques, visant à accroître la souveraineté alimentaire en Afrique.

Les projets et initiatives présentés sur le stand incluent TERRI4SOL, RAMSES II, ASSET, CTFD – Comité technique « Foncier et développement, » et l’initiative 4 pour 1000. Un projet unique sera également dévoilé : le Soere-Pro, une infrastructure étudiant l’impact environnemental des produits résiduaires organiques en culture de canne à La Réunion.

Parmi les animations notables, un vivarium avec scanner enterré permettra au public de découvrir les macro-organismes vivants, et des présentations illustreront le rôle crucial de nos sols.

Alors, du 24 février au 3 mars 2024, rendez-vous au Parc des expositions, Porte de Versailles à Paris, hall 4, allée D-144, pour explorer le monde souterrain des sols et comprendre pourquoi ils sont la clé de notre avenir alimentaire.

Inscrivez-vous à la conférence « Comment gérer la fertilité des sols pour renforcer la souveraineté alimentaire en Afrique ? » le 27 février, 15h30-17h30, Espace 2000 au Pavillon 1 et en ligne.

À l’horizon 2050, la population d’Afrique subsaharienne doublera, entraînant une augmentation de la demande alimentaire. Pour répondre à ce besoin croissant, la conférence explorera des approches agroécologiques axées sur le recyclage des éléments minéraux via des matières organiques diverses et l’utilisation de légumineuses. L’objectif est de déterminer si ces approches peuvent durablement augmenter la productivité des cultures annuelles en Afrique sans nécessiter davantage d’éléments minéraux apportés par des engrais minéraux.

Ensemble, prenons conscience de l’importance des sols et œuvrons pour garantir la santé de cette ressource vitale pour notre planète et notre survie alimentaire future.

Partager

Regardez aussi

Arachide

Campagne de commercialisation de l’arachide au Sénégal : Un bilan mitigé selon le CNCR

La saison 2023 de la campagne de commercialisation de l’arachide au Sénégal a été marquée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.