Accueil / Actu Entreprises / La mangue et l’anacarde à l’honneur d’un Forum à Ziguinchor
Mangue
Mangue - ph : Pixabay

La mangue et l’anacarde à l’honneur d’un Forum à Ziguinchor

Forum sur la compétitivité de la mangue et de l’anacarde à Ziguinchor : Un engagement fort pour le développement économique de la Casamance.

Le gouverneur de Ziguinchor, Mor Talla Tine, a présidé lundi un forum crucial organisé par le ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération, axé sur « la compétitivité de la mangue et de l’anacarde de Casamance ». Pendant deux jours, plus de 300 acteurs des filières anacarde et mangue des régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou se sont réunis pour discuter des défis et des opportunités réelles liés à ces deux fruits porteuses.

Mor Talla Tine a exprimé sa satisfaction quant à la tenue de ce forum, soulignant son importance dans l’identification des défis rencontrés par les producteurs, de la phase de production à celle de la commercialisation. « Ce forum est une occasion unique de trouver des solutions et de définir des stratégies pour soutenir nos producteurs, de la ferme à la table », a déclaré M. Tine.

Le gouverneur a mis en avant l’importance économique de la mangue et de l’anacarde dans la région de Ziguinchor, soulignant qu’ignorer ces filières signifierait négliger des opportunités de développement majeures. Pourtant, il a admis que ces filières sont souvent confrontées à des difficultés, en particulier dans le cas de la mangue, qui souffre des attaques de mouches nuisibles affectant sa productivité.

Mor Talla Tine a également évoqué les efforts en cours pour faciliter l’exportation de la noix d’anacarde par voie maritime, soulignant l’engagement continu du gouvernement à soutenir les acteurs de la filière. Il a rappelé la décision de l’État du Sénégal d’interdire l’exportation de l’anacarde par voie terrestre, une mesure visant à renforcer le secteur.

Boubacar Konta, président d’une association de producteurs d’anacarde, a exprimé sa satisfaction quant à l’aide fournie par le ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération aux acteurs des deux filières. Il a souligné que le forum était d’une importance capitale pour le secteur.

Idrissa Junior Diallo, le directeur général de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt de marchandises au Sénégal, a mis en avant les résultats tangibles de ces initiatives. En 2023, le Sénégal a exporté près de 150 000 tonnes de noix de cajou à partir du port de Ziguinchor, représentant une valeur financière dépassant les 70 milliards de francs CFA.

Le forum, qui a attiré plus de 300 participants, producteurs et commerçants des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, se clôturera mardi. Il est un pas significatif vers le renforcement de la compétitivité des filières anacarde et mangue, ainsi qu’une démonstration de l’engagement continu en faveur du développement économique de la Casamance.

Partager

Regardez aussi

SCL recrute un(e) Responsable de la Trésorerie

La Société de Cultures Légumières  lance un appel à candidature pour le recrutement d’un(e) Responsable …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.