Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Le projet Agri-Jeunes fait sa place dans les régions de Louga et Thiès

Le projet Agri-Jeunes fait sa place dans les régions de Louga et Thiès

Le Projet Agri-Jeunes prend une ampleur significative dans les régions de Louga et Thiès, où près de 2 400 jeunes s’engageront dans des formations et des initiatives agricoles.

Ce projet, conçu pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, offre une opportunité unique aux bénéficiaires de développer leurs compétences dans des domaines tels que le maraîchage, l’aviculture, la location de bétail et la transformation des produits de la pêche. Ahmeth Idrissa Thioye, expert en formation et insertion professionnelle du projet, partage les détails de cette initiative prometteuse.

Lors d’un atelier de discussions avec les parties prenantes sur la nouvelle stratégie du projet, Ahmeth Idrissa Thioye a souligné l’importance de la formation des jeunes. Chaque participant bénéficiera d’un financement substantiel de 700 000 FCFA, un investissement qui vise à soutenir la mise en œuvre de leurs projets agricoles. Cette initiative ambitieuse contribuera non seulement à renforcer les compétences des jeunes mais également à dynamiser le secteur agricole dans ces régions.

La nouvelle stratégie du Projet Agri-Jeunes, élaborée par Ahmeth Idrissa Thioye, ouvre la voie à une transformation rapide. D’ici la fin de l’année, tous les bénéficiaires auront la possibilité de lancer leurs propres projets dans diverses filières agricoles. Cette diversification, comprenant le maraîchage, l’aviculture, la location de bétail et la transformation des produits de la pêche, reflète la volonté du projet de couvrir un large éventail d’activités agricoles, offrant ainsi aux jeunes une palette d’options pour leur avenir professionnel.

Le Projet Agri-Jeunes ne se limite pas aux régions de Louga et Thiès, mais s’étend à travers tout le Sénégal. Au total, 11 250 jeunes issus de différentes régions d’intervention, dont Thiès, Louga, Kaolack, Fatick, Kaffrine, Ziguinchor et Sédhiou, participent à cette initiative. Le montant colossal de 28 milliards 300 millions de francs CFA investi dans ce projet témoigne de l’engagement soutenu envers le développement agricole et la jeunesse sénégalaise.

Partager

Regardez aussi

Semences

Une rencontre à Saly pour améliorer la chaîne de valeur semences

Des experts, des chercheurs et des usagers des semences se sont réunis à Saly (ouest) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.