Accueil / Actualités / Actu' Sénégal / Les nouvelles autorités sénégalaises exhortées à placer l’agriculture au cœur du développement national
agriculture afrique
Photo illustration : FAO

Les nouvelles autorités sénégalaises exhortées à placer l’agriculture au cœur du développement national

Le porte-parole du Khalife général de Léona Niassène, Cheikh Ahmed Babacar Niass, a lancé un appel aux nouvelles autorités sénégalaises pour accorder une priorité absolue au développement de l’agriculture.

Lors de ses déclarations tenues ce lundi, il a souligné que négliger ce secteur vital signifie compromettre les fondements mêmes du progrès national. « Personne ne peut développer le Sénégal en mettant de côté l’agriculture, surtout que nous avons suffisamment de terres cultivables et très fertiles dans ce pays. Il ne faut plus attendre la pluie pour cultiver, il faut faire en sorte que l’agriculture soit active toute l’année. Si nous voulons développer ce pays, seule l’agriculture peut nous permettre de le faire », a-t-il affirmé.

Ce plaidoyer, émanant du représentant du Khalife général de Léona, Cheikh Ahmed Tidiane Khalifa Niasse, et de toute la famille Niass de Léona, résonne comme un appel à l’action, à une époque où le potentiel agricole du Sénégal offre une voie incontournable vers l’autosuffisance alimentaire.

« Il y a certaines pratiques qui sont dépassées dans les activités agricoles à travers le monde. Il nous faut aller vers la mécanisation agricole. Il y a de nouvelles technologies avec des équipements de pointe qui peuvent valoir beaucoup de satisfaction à notre agriculture et nous permettre d’atteindre l’autosuffisance alimentaire au grand bonheur des populations », a-t-il ajouté, soulignant ainsi l’importance de l’innovation et de la modernisation pour stimuler la productivité agricole.

Toutefois, l’appel du représentant religieux ne se limite pas à l’agriculture. Il a également mis en exergue l’importance de la sécurité nationale, de la bonne gouvernance et de la justice sociale, soulignant que ces éléments sont indispensables pour assurer le succès des nouvelles autorités.

« Si nous purifions notre cœur et notre esprit, rien ne peut empêcher notre pays de devenir, très rapidement, un pays développé, enviable », a-t-il déclaré, soulignant ainsi que l’intégrité et l’unité sont les piliers sur lesquels repose toute avancée nationale.

Cheikh Ahmed Babacar Niass a également mis en garde contre les divisions potentielles au sein du nouveau régime, exhortant le président élu et son équipe à rester unis face aux défis à venir.

« Son équipe et lui doivent tout faire pour ne pas décevoir les Sénégalais », a-t-il insisté, soulignant l’importance de l’unité et de la solidarité pour surmonter les obstacles.

Enfin, il a appelé à une écoute attentive des conseils des chefs religieux et autres dignitaires, soulignant leur rôle crucial dans la promotion du bien-être national. « Les Sénégalais, quels que soient leur rang social, attendent beaucoup de ce régime », a-t-il conclu, exprimant ainsi les espoirs et les attentes placés dans les nouvelles autorités.

Partager

Regardez aussi

Semences

Une rencontre à Saly pour améliorer la chaîne de valeur semences

Des experts, des chercheurs et des usagers des semences se sont réunis à Saly (ouest) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.