Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Arabie saoudite veut investir fortement dans l’agriculture en Afrique

L’Arabie saoudite veut investir fortement dans l’agriculture en Afrique

L’Arabie saoudite envisage de profiter des opportunités d’investissement en Afrique pour assurer un approvisionnement sécurisé en ressources alimentaires.

Dans cette optique, le pays cherche à s’impliquer dans le secteur agricole du Congo-Brazzaville, qui est perçu comme un partenaire prometteur. Une délégation saoudienne, dirigée par le conseiller du roi Salman, Ahmed Abdalaziz Katan, a récemment rencontré le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, pour discuter du renforcement de la coopération bilatérale, en particulier dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie.

La délégation saoudienne a exprimé l’intérêt de l’Arabie saoudite à investir au Congo-Brazzaville, consciente des nombreuses opportunités d’investissement que le pays offre. L’agriculture est l’un des secteurs clés avec un potentiel de développement considérable. En tant que puissance économique majeure dans la région du Golfe, l’Arabie saoudite cherche à explorer ces opportunités pour renforcer sa présence en Afrique.

Le ministre congolais chargé des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso, a souligné l’importance de la coopération avec les pays de la région du Golfe, en mettant l’accent sur le rôle de leader joué par l’Arabie saoudite dans cette région émergente tant sur le plan économique que diplomatique. Il a également mis en avant le soutien de l’Arabie saoudite aux négociations concernant l’adhésion du Congo-Brazzaville à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

En retour, le Congo-Brazzaville s’est engagé à soutenir la candidature de l’Arabie saoudite pour l’exposition universelle de 2030. Le président congolais a donné des instructions pour que le pays apporte son soutien à cette démarche, témoignant ainsi de la volonté des deux pays de renforcer leurs relations bilatérales, y compris dans le domaine de l’agriculture.

L’investissement de l’Arabie saoudite dans l’agriculture en Afrique, en particulier au Congo-Brazzaville, pourrait avoir un impact significatif sur le développement économique et social du pays. L’agriculture étant un secteur essentiel pour l’Afrique, qui dispose de vastes terres fertiles, des investissements et des technologies sont souvent nécessaires pour exploiter pleinement son potentiel.

Cet investissement saoudien pourrait contribuer à moderniser les pratiques agricoles, améliorer les rendements, renforcer la sécurité alimentaire et créer des emplois pour les populations locales. De plus, il pourrait aider le Congo-Brazzaville à diversifier son économie et à réduire sa dépendance aux revenus pétroliers.

D’un autre côté, l’Arabie saoudite bénéficierait de cet investissement en assurant un accès sûr à des ressources alimentaires et en renforçant sa présence économique en Afrique. Cette coopération mutuellement avantageuse pourrait également stimuler les échanges commerciaux entre les deux pays et favoriser la croissance économique régionale.

Il est à noter que ce type de coopération risque de s’intensifier dans les années à venir sur le continent africain, et il ne serait pas surprenant de voir l’Arabie saoudite multiplier ce genre d’initiatives.

Partager

Regardez aussi

Gel des importations d’oignons au Sénégal

Une mesure cruciale pour soutenir la production locale. Dans une annonce majeure, l’Agence de régulation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.